Colibrì, la plateforme de la mode solidaire

Pour les habitant·e·s du pays de la Teranga, vous connaissez surement leurs œuvres sans le savoir, pour les autres, nous avons l’honneur de vous présenter le collectif RBS Crew. Le Radikl Bomb Shot, comme son nom l’indique, est un collectif d’artistes graffeurs originaires pour la plupart du Sénégal. Il est né d’un désir commun d’innover dans le but de hisser au plus haut niveau l’art du graffiti à travers des messages forts en philosophie et en bienveillance. Le collectif prône l’engagement citoyen sous toutes ses formes, et l’a démontré encore une fois dans le contexte de pandémie de COVID-19, en mettant l’art du graffiti au service des populations, afin de les sensibiliser sur l’importance des gestes barrière et du respect des mesures restrictives et de distanciation sociale.

Crédits photos : Sylvain Cherkaoui

Le RBS CREW est créé le mercredi 30 mai 2012 à Dakar. Au départ, ce fut l’idée de trois membres KING MOW 504, MAD ZOO et KRAFTS, dans le souci d’unir leurs forces, d’œuvrer dans la
même optique et d’offrir le meilleur d’eux-mêmes dans leur domaine d’excellence. Très vite le groupe épousa des dimensions plus engagées car les membres fondateurs partageaient les même idéaux de justice, de respect, et d’harmonie. En moins d’une année le groupe s’élargit et accueille l’arrivée de nouveaux membres, qui allaient s’illustrer dans la même plateforme de communication.

Ainsi nous verrons l’adhésion de : KOWSE, BEAUGRAFF, CHIMERE, DIABLOS, TRIGA, GUISO, ELMEMF, MAN INNOV, KROMAGNON, FREEMIND, SONGRAFF, AKONGA,
NOUROU ZAMAN. Très vite, ces artistes se font une place de choix au sein même du groupe et ensemble ils s’imposent dans le milieu du graffiti grâce à leur talent et au sens profond du RESPECT qu’ils prêchent. Le RBS CREW est composé actuellement de 16 membres.

La collaboration entre Colibrì et RBS a démarré en 2018, et depuis n’a fait que grandir. Colibrì a participé au financement de l’évènement annuel de RBS “Last Wall Tour” en 2018 et 2019, permettant ainsi d’enseigner l’art du graffiti dans les écoles autour de thématiques telles que “les femmes qui ont marqué l’Histoire en Afrique” ou encore en 2019 “La Nature”, accompagnée d’une campagne de reboisement.